À propos

L’historique

Le Shack a pris naissance dans l’esprit d’une femme touchée de près par la problématique de la santé mentale. En effet, lorsqu’un proche souffre nous déployons tous les efforts possibles afin d’atténuer cette souffrance en tentant de ne pas y sombrer soi-même. Ce qui n’est pas toujours aussi facile à faire qu’à dire! Cette femme, c’est moi.

Les années ont passé et force est d’admettre que, malgré les efforts des divers intervenants (médecins, psychologues, Centre de réadaptation, etc.), nous étions confrontés à un manque de ressources adaptées aux besoins de cette personne qui désirait être autonome.

C’est en discutant avec un médecin que l’idée a germé. Lorsque celui-ci m’informa que plusieurs personnes étaient confrontées à cette situation et qu’il y avait un besoin bien particulier à combler. Il ajouta « Pourquoi ne pas créer une ressource, vous en êtes capable! Prenez le temps d’y réfléchir et revenez-moi là-dessus. »

Me rendant compte des nombreux besoins en la matière, j’ai décidé de créer le Shack. Le tout a été possible grâce au soutien d’un conseil d’administration de grande qualité et l’excellent mentorat de Madame Louise Lévesque, directrice générale de JEVI Centre de prévention du suicide – Estrie.

–  Josée Parent, fondatrice et présidente

Notre mission

Le Shack a pour mission de promouvoir, élaborer, acquérir, réaliser et exploiter des immeubles dans le but d’offrir en location des unités résidentielles sous supervision et un milieu de vie à des jeunes adultes 18-35 ans souffrant de troubles de santé mentale.

Bien plus que des unités résidentielles sous supervision à prix modique, le Shack est un milieu de vie bilingue qui offrira à ses locataires :

  • des services d’accueil et de références,
  • des rencontres individuelles et de groupe
  • des ateliers sous diverses formes avec la participation de la communauté (cuisine collective, estime de soi, expression, gestion de son budget),
  • un soutien personnalisé pour le développement de l’autonomie
  • un milieu de vie inclusif, dynamique et sécuritaire,
  • un tremplin vers l’indépendance!

Notre vision face au rétablissement

Le rétablissement n’est pas synonyme de guérison clinique ou de remède. Le rétablissement est un processus de longue haleine qui consiste à faire sa vie malgré la maladie, de la même façon que les personnes qui souffrent de maladie chronique, comme les diabétiques ou les asthmatiques.

D’après Boardman, trois facteurs essentiels entrent dans le rétablissement :

  • Espérer : l’espoir est au centre du rétablissement; si on n’entrevoit pas la possibilité d’un avenir, à quoi bon essayer de guérir?
  • Prendre sa vie en charge : régler ses propres problèmes, s’occuper de sa vie et de son avenir.
  • Avoir la possibilité de faire partie de la société et d’y contribuer, être apprécié; avoir accès aux possibilités offertes par la société et pouvoir y apporter quelque chose.

L’espoir, la responsabilité personnelle, l’autonomie, la prise en charge de sa propre vie, le bien-être, l’éducation et l’appui des pairs sont quelques-uns des facteurs de rétablissement. D’autres facteurs qui ont triomphé de la maladie sont l’acceptation, la prise en charge de soi-même, l’autodétermination, le contrôle des symptômes et l’appui d’un psychiatre.

Ça ne veut pas nécessairement dire la disparition des symptômes, mais ça pourra inclure des facteurs comme le fait d’avoir un travail, un appartement, un chien et de bons amis.

Enfin, pour favoriser le rétablissement, nous croyons qu’il nous faut également être solidaires dans la lutte contre les préjugés et la stigmatisation dont sont trop souvent victimes les personnes ayant un trouble de santé mentale.

Nos objectifs

  • Aider les personnes à développer leur autonomie, leur estime d’elles-mêmes et le sens des responsabilités afin qu’elles occupent une place satisfaisante dans leur communauté.
  • Soulager la détresse émotionnelle des personnes qui ont recours à nos services.
  • Favoriser le maintien des relations égalitaires entre les intervenants et les personnes qui font appel aux services, et ce, dans les limites des cadres établis.

  • Favoriser la participation des membres à la définition ou à la réaffirmation de la mission, des orientations et des modes de fonctionnement de l’organisme.
  • Mettre en place plusieurs structures participatives pour favoriser une vie démocratique et une vie associative. 1
  • Amener la société à être plus tolérante envers les jeunes adultes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale et envers des comportements qui parfois peuvent être perçus comme « dérangeants ». (éduquer, sensibiliser, informer, soutenir la communauté).

1  La participation à la vie associative se définit par la participation aux assemblées générales et à tous les aspects démocratiques de l’organisme.

Pourquoi le Shack?

Parce qu’il fait référence à un endroit bien particulier. C’est un endroit construit petit à petit, à notre image, qu’on aime, qui nous ressemble et dans lequel on y trouve une précieuse source de bien-être.

Un endroit où les jeunes adultes souffrant de trouble de santé mentale y trouveront le soutien et les outils nécessaires afin de construire leur propre shack.

La santé mentale c’est quoi?

Définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

La santé mentale est une composante essentielle de la santé et la définit comme suit : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Cette définition a pour important corollaire que la santé mentale est davantage que l’absence de troubles ou de handicaps mentaux.

La santé mentale est un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. Dans ce sens positif, la santé mentale est le fondement du bien- être d’un individu et du bon fonctionnement d’une communauté.

Membres du conseil d’administration

team-4
Josée Parent, INTERVENANTE
Présidente et fondatrice
team-6
Dr Mario Soulard, Médecin
Vice-Président
team-5
GINETTE MANTHA, Directrice générale et fondatrice de Préma-Québec
Secrétaire-trésorière
team-4
CAROLINE CHÉNIER, INTERVENANTE
Administratrice
team-3
DAVID GRANDMAISON, OPÉRATEUR, TOC
Administrateur
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1